faites un don

  • Home
  • Actualité
  • Soudan : 5 dirigeants d’églises accusés de « pollution sonore » doivent comparaître ce 31 octobre 2017
Soudan : 5 dirigeants d’églises accusés de « pollution sonore » doivent comparaître ce 31 octobre 2017
31/10
2017

Ils doivent comparaître aujourd’hui 31 octobre. 5 responsables d’églises sont accusés de « pollution sonore » lors de services religieux. Une accusation qui intervient alors que le gouvernement soudanais entend détruire 25 églises.

Ils appartiennent tous à l'Église soudanaise du Christ (CSOC) et sont accusés de « nuisances sonores » pendant les cultes. Ayouba Telyan, Abdelbagi Tutu, Ali El Hakim, Ambarator Hamad et Haibil Ibrahim devraient être jugés aujourd’hui à Khartoum.

Il parait clair que ces accusations visent directement la CSOC, suite à une lettre ouverte diffusée par cette dénomination en mai dernier. Dans cette lettre, la CSOC dénonçait un plan de démolition et de confiscation de 27 églises par le gouvernement. Deux d’entre elles ont déjà été détruites.

En outre, il existe une véritable pénurie de bibles dans le pays. La société biblique n’a plus de bibles depuis 2013. Depuis 2 ans, un chargement de bibles est bloqué à Port -Soudan.

Depuis la partition de l’ancien Soudan en deux États distincts (Soudan et Sud-Soudan) en 2011, et la baisse considérable du nombre de chrétiens au Nord, la population du Soudan s’est fortement radicalisée.

Source : portesouvertes.fr

Légende photo : Église de la SCOC en cours de destruction à 20 km de Khartoum (mai 2017)

commentaires


Pas encore de commentaires.