faites un don

Les nouveaux ennemis du christianisme
04/10
2017

Trois adversaires dans 50 pays de l’index

1/Le communisme : Durant une grande partie du 20e siècle, l’ennemi numéro un du christianisme était le communisme. Son slogan ? « Dieu n’existe pas ». Il est vrai qu’une grande partie du globe était couverte par des régimes « démocratiques socialistes », c'est-à-dire communistes. Et des millions de chrétiens souffraient. Malgré la chute du Rideau de fer, certains pays maintiennent les mêmes positions à l’égard de l’Église, même s’ils ne se disent pas ouvertement communistes.

2/L’islam intégriste : Un deuxième ennemi s’est réveillé dans les années 70 : L’islam intégriste, qui semble avoir pris la relève du communisme. « Dieu n’a pas de Fils », affirme l’islam. Parmi les 50 pays de l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens, 39 sont des pays islamiques.

3/Le nationalisme religieux : La mondialisation a provoqué un troisième ennemi : le nationalisme religieux. Les régimes hindous et bouddhistes disent que pour être un bon patriote, « il faut appartenir à la religion du pays ». La conversion vers le christianisme est donc une trahison envers la patrie. C’est ce que nous voyons dans des nations comme le Myanmar, le Népal, et l’Inde.

Chez nous : un 4ème adversaire

4/Le laïcisme : Le slogan est « Dieu c’est moi »

Lire la suite de cet article sur portesouvertes.fr

Légende photo : Propagande en Corée du Nord

commentaires


Pas encore de commentaires.