faites un don

  • Home
  • Actualité
  • La Chine pourrait «réécrire» la Bible pour y inclure des enseignements bouddhistes
La Chine pourrait «réécrire» la Bible pour y inclure des enseignements bouddhistes
04/10
2018

Pour mieux contrôler la croissance et l’influence du christianisme, le gouvernement chinois envisage d’incorporer les Écritures bouddhistes et les enseignements confucéens dans la Bible et d’éditer des chants de louange pour y inclure les caractéristiques chinoises, a révélé le responsable d’un organisme de surveillance de la persécution.

Selon le révérend Bob Fu, fondateur de l'organisation de surveillance de la persécution China Aid,  pour "siniser" (ramener le contrôle chinois) sur le christianisme, le gouvernement prévoit de "retraduire" l'Ancien Testament et de fournir un nouveau commentaire sur le Nouveau Testament, une nouvelle traduction serait un résumé de l'Ancien Testament avec quelques écritures bouddhistes et des enseignements confucéens et un nouveau commentaire pour le Nouveau Testament

Des centaines de pasteurs chinois ont récemment signé une déclaration dénonçant les efforts du gouvernement pour restreindre le christianisme.

La déclaration souligne quatre points concernant la poursuite de la répression du gouvernement chinois contre les églises chrétiennes.

  • Les églises chrétiennes en Chine croient inconditionnellement que la Bible est la Parole et la Révélation de Dieu.
  • Les églises chrétiennes de Chine sont désireuses et déterminées à marcher sur le chemin de la croix du Christ et sont plus que disposées à imiter l'ancienne génération de saints qui ont souffert et ont été martyrisés pour leur foi.
  • Les églises chrétiennes de Chine sont disposées à obéir aux autorités chinoises que Dieu a nommées et à respecter l'autorité du gouvernement en matière de gouvernement et de comportement humain.
  • Pour cette raison, nous croyons et sommes obligés d'enseigner à tous les croyants que toutes les vraies églises de Chine appartenant au Christ doivent s'en tenir au principe de la séparation de l'église et de l'État et proclamer le Christ comme le seul responsable de l'église.

Dans leur déclaration, les pasteurs se disent prêts à supporter toutes les pertes, "même celles de notre liberté et de nos vies", pour l'amour de l'Evangile

Source : gospelherald.com

Photo : commons.wikimedia.org

commentaires


Pas encore de commentaires.