faites un don

  • Home
  • Actualité
  • Etats Unis : Le Président brésilien Jair Bolsonaro a rencontré mardi 19 mars un groupe d'éminents dirigeants chrétiens, dont Pat Robertson, Reinhard Bonnke et Joel Rosenberg.
Etats Unis : Le Président brésilien Jair Bolsonaro a rencontré mardi 19 mars un groupe d'éminents dirigeants chrétiens, dont Pat Robertson, Reinhard Bonnke et Joel Rosenberg.
21/03
2019

Après avoir rendu visite au président Donald Trump, Jair Bolsonaro a noué des contacts avec un groupe de pasteurs chrétiens, de PDG et de dirigeants communautaires à Washington, DC, afin de discuter de sa vision de l’orientation du Brésil. Au cours de cette rencontre parrainé par CBN, le Président brésilien a également annoncé son intention de déplacer l'ambassade de son pays de Tel-Aviv à Jérusalem dans un avenir proche. Il a dit qu'il comptait sur Dieu pour la sagesse et la direction à suivre pour aller de l'avant.

Jair Bolsonaro a récemment fait les manchettes dans le monde entier en raison de son élection inattendue, qu’il qualifie de miracle. Il a suscité la controverse avec ses positions politiques et sociales d'extrême droite, mais pour beaucoup de citoyens brésiliens, il est une sorte de sauveur de la corruption et des luttes économiques de longue date du pays. Bien que les évangélistes brésiliens - dont la plupart sont pentecôtistes - n'aient pas constitué un bloc électoral dans le passé, 80% d'entre eux ont voté pour Bolsonaro lors de cette élection. En fait, beaucoup affirment que le rôle des leaders évangéliques dans l'élection de Bolsonaro était historique et que la prière a marqué presque toutes les étapes de sa campagne.

Lors de sa rencontre avec les dirigeants chrétiens, Bolsonaro a déclaré que c'était un miracle qu'il soit encore en vie. En effet, pendant sa campagne électorale, il a été poignardé et confiné dans un lit d'hôpital jusqu'à l'élection. Et pourtant, malgré ce revers majeur, il a gagné, même si peu s’y attendaient.

Fidèle à ses promesses électorales, le Président brésilien a déclaré hier aux dirigeants chrétiens américains qu'il souhaitait faire avancer le Brésil dans une nouvelle direction, l'éloignant de ses penchants antérieurs de gauche. Parmi ses objectifs principaux figurent la protection de la vie des enfants à naître, le renforcement des liens avec Israël et la lutte contre le socialisme au Brésil.

Bolsonaro a réitéré l'une de ses affirmations de longue date: il soutient fermement Israël et veut renforcer les liens avec la nation juive. Il a déclaré à de nombreuses reprises qu'il souhaitait suivre les traces de Donald Trump et déplacer l'ambassade du Brésil à Jérusalem. Et dès que plusieurs problèmes économiques seront réglés, selon Bolsonaro, il envisage de mettre officiellement en marche l'ambassade.

Les dirigeants présents ont félicité Bolsonaro pour la force de ses valeurs chrétiennes et ont clôturé l'événement en priant pour le Brésil et son nouveau président.

"Nous prions, Seigneur, que l'onction du Saint-Esprit viennent sur lui", a prié Pat Robertson, selon CBN News . "Qu'il ait de la sagesse. Qu'il entende une voix dans son oreille quand il se tournera vers la droite ou vers la gauche lui disant: 'C'est le chemin. Marche dedans.' Seigneur, soutiens

"Nous voulons tous des bénédictions de Dieu, mais la vérité est que la bénédiction a besoin du fondement du salut", a déclaré l'évangéliste du Christ pour toutes les nations, Reinhard Bonnke.

 "Si un pays est couvert par l'évangile de Jésus-Christ, quel fondement", a poursuivi Bonnke.

 «C'est encourageant pour moi de voir le président être si passionné par sa foi et motivé à faire avancer le Brésil dans la bonne direction», a déclaré Jonathan Falwell, père pasteur de l'église baptiste Thomas Road.

 

Source : CBN News  charisma news

Capture d'écran : CBN News

 

commentaires


Pas encore de commentaires.